27.03.2011

27.03.2011 - 17.04.2011

"En quête de Lublinois – France"

Entre les 27 mars et 17 avril 2011, les représentants du centre « Porte Grodzka – Théâtre NN » de Lublin, Tomasz Czajkowski et Agnieszka Zachariewicz ont réalisé le projet « En quête de Lublinois – France » consistant à recueillir des mémoires d'anciens habitants juifs de la région de Lublin vivant actuellement en France. Le projet a eu pour but d'atteindre les personnes originaires de Lublin et sa région – en premier lieu, celles nées avant la Deuxième Guerre Mondiale (mais aussi des représentants de la deuxième génération) – et d'enregistrer leurs mémoires, ainsi que de numériser les documents iconographiques retrouvés.

 
Dans le cadre du projet, nous avons recueilli les témoignages de 21 personnes et plus de 150 pièces de documents iconographiques: photographies, manuscrits, dessins de « plans de la mémoire », etc. Les thèmes les plus importants abordés dans ces entretiens étaient : la vie avant la deuxième guerre mondiale, le destin des familles pendant la guerre, l'émigration et la vie des familles en France, l'histoire et l'activité actuelle des landsmannschafts de la région de Lublin en France, choix identiraires et la transmission de la mémoire en famille. A Paris, nous avons également visité le cimetière de Bagneux où se trouvent des caveaux de l'association des Enfants unifiés de Lublin et ses environs, ainsi que l'obélisque commémorant les Juifs originaires de Lublin, morts pendant la deuxième guerre mondiale.
 
Parmi nos interviewés, 7 personnes appartiennent à la première génération d'émigrés. L'interviewé le plus âgé est né en 1919, et le plus jeune en 1975. Nos interlocuteurs sont originaires de Lublin (8 personnes) et d'anciens sthetles de la région: Annopol, Bełżyce, Grabowiec, Kraśnik, Kurów, Opole Lubelskie et Ruda Opalin près de Chełm. Les témoignages ont été déposés en langue française (15), polonaise (7) et anglaise (1). Ils on été enregistrés en audio et vidéo (20). La durée totale des enregistrements est presque de 44 heures.
 
Les témoignages et les documents iconographiques recueillis seront tous publiés sur le site web du Centre. Les matériaux concernant directement Lublin seront utilisés dans un livre de témoignages, prévu pour 2012.

Nous remercions cordialement toutes les personnes qui ont bien voulu partager avec nous leurs souvenirs et documents familiaux. Un très grand merci aussi à ceux qui nous ont aidé dans la réalisation de ce projet, notamment Monsieur Anatol Binsztok, Madame Léa Kichelewski, Madame et Monsieur Lena et Fernand Zerbib, membres de la direction des Enfants unifiés de Lublin et ses environs.
 

Personnes interviewées dans le cadre du projet (par ordre alphabétique): Charles Bages, Henriette Bages, Maurice Bajcz, Anatol Binsztok, Simon Fersztman, Sylvain Fersztman, Hersz Franenberg, Evelyne Goldman, Talila Guteville, Beatrice Guthart, Léa Kichelewski, Alexandre Messer, Benjamin Orenstein, Emile Papiernik, Dina Rotsztein, Joseph Tauber, Fernand Zerbib, Lena Zerbib, Sophie Zysman, une personne qui a voulu garder l'anonymat et Michał Zulauf (l'ancien dissident de Solidarnosc de Lublin, interviewé pour le projet « La force de la Parole Libre »).
Rodzaje działań: projekt
Programy: "Brama Pamięci", Historia Mówiona